1 novembre 2015

Constructions naturelles

On appelle cairn cette pyramide de pierre.
 Il est très mal vu de la désagréger par amusement d'un coup de pied ou de piolet ( la légende qui fait naître le golf, comme par hasard en Écosse, de l'ennui d'un berger qui aurait donné un coup de bâton dans un cairn est ...une légende) ; 
il est au contraire fortement recommandé de l'entretenir en y ajoutant sa propre pierre ( la légende qui fait naître l'expression « ajouter sa pierre à l'édifice » sous la plume de Flaubert ... n'en est pas une) ....suite clic














Chemin côtier du Courégant 


28 commentaires:

  1. bonjour Claudine
    j'avais déja vu ces monticules quelque part en bretagne mais je ne sais plus ou !!! certains étaient même très importants!!
    bon dimanche, maurice

    RépondreSupprimer
  2. Fort beau, et tout ceci tient cahin-caha ..

    RépondreSupprimer
  3. On en voit en montagne aussi, mais là-bas ce sont de vrais "tas" de pierres !
    Bon dimanche, Bisous

    RépondreSupprimer
  4. ils sont superbes ces cailloux ! bon dimanche

    RépondreSupprimer
  5. En montagne, ils disent qu'on est sur un chemin déjà fréquenté... que d'autres sont passés par là.
    En mer, je ne sais pas. Mais j'aime en croiser, comme si c'était un cadeau que d'autres me faisaient.
    Bises et douce journée Claudine. J'aime énormément ces images.

    RépondreSupprimer
  6. je n'en construit pas mais j'aime rapporter des pierres que "j'entasse" en vrac à la maison !
    j'ajoute volontiers une pierre (à côté par peur de déséquilibre) en certains lieux marquant la dernière fois c'était à la Montagne Saint Michel des monts d'Arée cet été.
    bises Claudine

    RépondreSupprimer
  7. Balises sur les sentiers
    Traces des marcheurs
    Pyramides sacrées

    RépondreSupprimer
  8. J'ai vu des monticules de cette espèce sur le bord ouest de l'île de Majorque. Ils avaient l'air de suivre une piste. Je n'y ai pas touché. Me disant qu'il y avait peut-être un trésor au bout ! Je ne suis pas allé qau bout du bout. La trouille d'y trouver un corsaire le couteau entre les dents ! Bon dimanche. ici, c'est tout bleu. Comme chez toi, je suppose. A plus. Florentin

    RépondreSupprimer
  9. En bord d'océan ou en montagne j'aime à rencontrer ces cairns, c'est le signe de l'homme libre, de celui qui marche, de la route à poursuivre
    Bises Canelle

    RépondreSupprimer
  10. Bon jour Claudine,
    Des choses que l'on retrouve depuis fort longtemps dans la culture japonaise.
    J'aime croiser ces pyramides sur le bord de rivières, comme un petit signale de zenitude.
    Bise et bonne journée

    RépondreSupprimer
  11. ...je trouve agréable de voir ce genre de monticule de pierres au hasard d'une balade, c'est vraiment spécifique à la Bretagne non?
    Bises du jour de Mireille du Sablon

    RépondreSupprimer
  12. Comme c'est important de ne pas détruire ces édifices... Roger en crée de superbes.
    J'en ai vu beaucoup près du Grand Canyon... et à Monument Valley... ils étaient tout rouge vu la couleur de la roche !!!
    Bon dimanche Claudine et GROS BECS

    RépondreSupprimer
  13. Je ne savais pas que c'étaient des constructions naturelles au départ,merci du partage Claudine
    Doux dimanche
    Bises

    RépondreSupprimer
  14. Le cairn n'est jamais anodin puisqu'il part de l'intention humaine de marquer un lieu. Sa forme est souvent celle d'une colonne avec la plus grosse pierre en base. Cela peut être le contraire. Ce peut être un cairn pyramidal et personnellement j'en ai construit qui dépassaient les 10 tonnes de pierre, avec une circonférence à la base de 4 mètres, d'une hauteur de 3 à 3,5O mètres. Dans ce cas, la construction prend plusieurs jours. D'autres cairns ont la forme d'un petit temple, d'autres, ajourés, la forme d'une échelle. D'autres encore ont la forme d'un œuf.
    Lorsque le cairn est important, il faut bien maîtriser la technique de l'empilement de pierres sèches pour éviter un écroulement dangereux.
    Moi qui ait pas mal voyagé et pratiqué le land art dans beaucoup de pays, je peux dire que le cairn est une pratique dans toutes les cultures. Sa symbolique n'est pas toujours la même, mais le cairn n'est jamais un tas de cailloux, mais une intention de marquer son passage, honorer un lieu, une personne ou un animal disparu, baliser un chemin.
    Personnellement, qu'il soit petit ou grand, je respecte toujours le cairn rencontré lors d'une marche. Et en 17 années de pratique land art, j'en ai créé beaucoup et croisé beaucoup aussi. Ils font partie de ma vie.
    Belle semaine en toute amitié et merci de ton passage sur mon blog

    Roger

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Roger
      Merci pour tes explications , c'est toujours très intéressant de te suivre
      Bonne soirée

      Supprimer
  15. C'est joli et parfois impressionnant d'équilibre.

    RépondreSupprimer
  16. ah oui ça c'est magique !! , on en fait un nous aussi l'été 2014 ... je ne sais pas si il est encore debout ? !! lol lol bisous A+

    RépondreSupprimer
  17. Oui c'est une mode que l'on rencontre ça et là... je n'oserais y mettre le pied !! Merci, bises de jill

    RépondreSupprimer
  18. Une copinaute de Haute Savoie, grande randonneuse en montagne en montre très souvent... mais sur les plages, j'en ai rarement vu.... Belle semaine à toi et merci pour ces photos et ces explications...

    RépondreSupprimer
  19. C'est ce qu'on a fait cette année lors d'une randonnée sur les hauteurs de Millau ...!
    Belle semaine, bisous !
    Cathy

    RépondreSupprimer
  20. Ils sont tous très beaux, précieux.... on se demande parfois comment les pierres peuvent tenir en équilibre.....
    C'est vrai qu'il est plus facile d'en construire en Bretagne ou en montagne que par chez moi... car essayez d'en construire avec des grains de sable !!!
    Très bonne journée. Bisous

    RépondreSupprimer
  21. Coucou Claudine.
    Le commentaire de Roger ( que je ne connais pas !) complète fort bien tes belle photos.
    Je n'ai pas le souvenir d'en avoir vus, je me suis pourtant souvent baladée en bord de mer, mais plus souvent sur les sentiers des douaniers il est vrai.
    Je t'embrasse. Mon fiston arrive, je vais fermer l'ordi ! Nous avons du travail au jardin.

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour Claudine, ils sont très beaux, ils font marcher l'imaginaire. Bisous et bonne journée MTH

    RépondreSupprimer
  23. ambiance complètement zen avec tes cairns en galets......
    bien souvent les "tas" que l'on voit au bord des sentiers de rando en montagne sont pas esthétiques, chez toi ohhhhh ....LOL
    bisous
    patricia

    RépondreSupprimer
  24. j'en vois en arrivant à Leucate !! marrant-
    fait par des visiteurs- je ne savais pas que ça pouvait être fait par dame nature-
    bonne semaine-

    RépondreSupprimer
  25. J'ignorais le nom de cescompositions que tu nous présentes
    Ici la matière première manque!!!
    Bises Claudine

    RépondreSupprimer


Les commentaires sont modérés pour permettre a tous et à toutes de laisser un petit mot sans être obligée de montrer patte blanche
Merci à vous tous

Pour tous ceux qui n'ont pas la fenêtre des commentaires , je n'ai rien touché donc je ne peux pas reparer ..par contre n'hésitez pas au bas de l'article de cliquer sur accueil pour reactualiser la page
Je suis désolée mais si cela vous ennuie ou vous prends trop de temps je ne vous en voudrais pas
Merci pour votre comprehension