23 mars 2015

Le parc à bois

De Saint Isidore , Lanester (56)

Le parc à bois est un vestige du système de conservation aquatique du bois destiné aux chantiers navals, dans un souci d'autonomie et de développement de cette industrie à l'origine de Lanester. 
Les pieux encore visibles servent à l'origine de support pour les pièces de bois conservées dans l'eau, par l'alternance de l'immersion et de l'émersion au gré des marées. 
La technique, ingénieuse pour lutter contre les tarets, présente toutefois un inconvénient majeur : ce n'est qu'après deux ans de séchage que le bois peut être utilisé. 
Le site, véritablement unique depuis le dépiquetage de la Penfeld à Brest, constitue un témoignage de la dernière étape de la politique d'aménagement de parcs à bois de construction avant le triomphe du fer.




























157 ans d'histoire à Lanester 
De 1820 à 1850, la construction navale a utilisé les terrains de l'anse de Kerhonnou, des abords du Scorff jusqu'à la place Delaune et l'actuel hôtel de ville. 
 De 1847 à 1852, un parc à bois est installé dans l'anse du Scorff, à Saint-Isidore, permettant ainsi la gestion des bois nécessaires à la construction des navires. 
L'alternance des marées permettait de maintenir immergés puis émergés toutes les grumes parquées, et assurait l'élimination des tarets, petits mollusques au corps allongés, grands amateurs de bois humides. 
 Pour la construction d'un navire de 30 m de long sur 8 m de large, 50 hectares de foret étaient utilisés, représentant environ 1 000 arbres. 
Ceux-ci séjournaient en moyenne 2 ans dans le parc. 
Nous retrouvons, encore de nos jours, les vestiges des pieux qui les maintenaient.Lien ..

Et c'est  grace aux grandes marées qui nous avons pu voir ces vestiges 

46 commentaires:

  1. Bonjour et bon début de semaine et merci pour ce très intéressant article gros bisous

    RépondreSupprimer
  2. C'est vraiment intéressant, je ne connaissais pas du tout l'existence d'un tel parc et cette technique ingénieuse.
    Merci pour la série de photos et tes explications. Merci pour ma propre culture aussi :)
    Bonne journée, grosses bises

    RépondreSupprimer
  3. Bon début de semaine.
    De gros ennuis m'obligent à ne passer que rapidement.
    A bientôt.
    Bisoux
    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    RépondreSupprimer
  4. J'ignorais l'existence de ces parcs à bois. Deux ans de séchage c'est long effectivement. Belle journée

    RépondreSupprimer
  5. Je ne savais pas tout ça, sans doute replantaient-ils tous ces arbres pour leur renouvellement ?
    Bon début de semaine.

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour cette belle hisoire
    Gros bisous Claudine

    RépondreSupprimer
  7. Merci, je ne connaissais pas du tout.
    Passe une très bonne journée
    Bises

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Claudine je n'en avais jamais entendu parler grace a la grande marée on fait de belles découvertes bisous
    Marcel

    RépondreSupprimer
  9. Superbe publication ! je connaissais ces parcs à bois.
    Cath.

    RépondreSupprimer
  10. Superbe
    Bon lundi, Claudine
    Bisous

    RépondreSupprimer
  11. coucou Claudine
    Je les ai connu bien plus grands,un jour ils vont disparaître
    et une page d'histoire avec eux !
    Juste en face il y a le p'tit bois de sapin qui me rappelle
    bien des souvenirs c'était mon quartier !!
    gros bisous et bonne journée
    MITOU

    RépondreSupprimer
  12. j'ai dû chercher le sens du mot "taret" pour comprendre l'astuce (chez nous on dit les cussous)
    effectivement c'était intelligent mais peu pratique
    bises et bonne semaine

    RépondreSupprimer
  13. bonjour Claudine , ah oui impressionnant de voir tout ça ! dans la vase il dit y en avoir des vers et autres crustacés , la mouette j'aime ++ merci du partage de ta découverte belle journée A+ bises

    RépondreSupprimer
  14. Impressionnant et vive les grandes marées qui nous font découvrir un joli site.
    Bisous et bon lundi

    RépondreSupprimer
  15. Eh oui il en fallait du bois pour les construire,merci Canelle, je découvre, bises de JB

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour Claudine, un billet encore très interessant, avec de belles photos pour l'illustrer, je dois dire comme d'habitude, c'est un vrai plaisir de venir chez toi. Bonne journée bisous MTH

    RépondreSupprimer
  17. Très beau reportage "historique" que les grandes marées t'ont permis de nous présenter.... je connais le coin mais je ne l'avais jamais vu aussi "découvert". Les photos sont très belles.
    Très bonne journée. Bises

    RépondreSupprimer
  18. Très intéressant Claudine !
    Merci pour les compliments, je transmettrai à qui de droit.
    Belle jounée et bises.

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour Canelle,
    Merci pour cette belle page, on apprend des tas de choses intéressantes.
    Hélas le fer a remplacé le bois, j'aime le bois, j'aime tout ce qui est naturel.
    Le gros arbre est magnifique ! J'aime les arbres, ce sont mes amis.
    Très joli reportage.
    Bonne semaine, bisous.

    RépondreSupprimer
  20. bonjour Claudine alors là je suis impréssionnée jamais entendu parler de ces parcs à bois çà fait drôle de voir ces bois alignés comme çà sur l'eau superbes photos mais coup de coeur pour l'arbre bisous bonne journée MA

    RépondreSupprimer
  21. une belle découvertes grâce à ces marées...des photos presque surréalistes magnifique ta promenade...le temps était assez beau ou pas trop mauvais !
    bisous Claudine

    RépondreSupprimer
  22. Incroyables ces vestiges dont je n'avais pas idées. C'est une découverte pour moi. Merci de ce partage. Bises et bon lundi. ZAZA

    RépondreSupprimer
  23. Coucou Claudine.
    On dirait une mangrove !
    Très bonne semaine.
    A + :o)

    RépondreSupprimer
  24. Un article intéressant et original puisque tu as profité que la mer soit retirée exceptionnellement loin pour prendre des photos ! Ce sont les seules vues qui valaient la peine d'être prises puisque, sans vent, il ne pouvait y avoir de véritable spectacle dans les ports et sur les côtes ! Cet endroit, nous le connaissons bien puisque nous l'empruntions un temps fut pour se rendre à Riantec !! Merci de cette bonne idée ! GBizhous Claudine !

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour Claudine
    Un billet bien documenter et très interessant

    RépondreSupprimer
  26. Passionnant! Je ne savais rien de cette technique... et les alignements sont extraordinaires. De très belles images pour un article qui m'a bien intéressée. Merci!

    RépondreSupprimer
  27. J'ai appris quelque chose, je n'avais jamais entendu de ces parcs à bois. Quelle bonne idée d'avoir pensé à prendre ces photos pendant cette grande marée. Ici, toujours du soleil mais avec un sale vent de nord-est. Bon après-midi ! Csillag.

    RépondreSupprimer
  28. magnifiques photos, et résumé de l'histoire de la marine

    RépondreSupprimer
  29. Merci pour cette histoire Claudine ! bonne semaine bisous !

    RépondreSupprimer
  30. voila une chose dont je n'avais jamais entendu parler
    merci et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  31. Une découverte pour moi merci Claudine
    Douce journée & gros bisous

    RépondreSupprimer
  32. Coucou Claudine,
    Jolie série, j'aime ces méandres formées à marées basses.
    Jolie aussi cette belle rieuse en capuchon nuptial.
    Bise et bonne fin de journée

    RépondreSupprimer
  33. Je connaissais les menhirs mais pas cette technique "boisée"!
    Merci pour ton info...j'aime apprendre de cette façon.
    Bisous du soir de Mireille du sablon






    RépondreSupprimer
  34. comme dit Daniel on pourrait penser à une mangrove, vive la grande marée qui nous permet de découvrir des choses diverses (genre grosse bombe de la dernière guerre!)

    RépondreSupprimer
  35. Je découvre le concept de parc à bois de marine grâce à ton excellent reportage Claudine.
    J'ai appris beaucoup de choses que j'ignorais et vue tes photos.
    Très bonne soirée, bises, Marc de Metz.

    J'ai renoncé à photographier les façades en été !
    Il y a des milliers d'arbres ici, lorsqu'ils sont feuillus, inutile de prendre des photos des façades en gros plans.
    Y'a alors que des feuilles sur les photos !
    @ bientôt.

    RépondreSupprimer
  36. je ne connaissais pas cette technique- merci pour les infos !
    un peu dangereux non ? mais c'est le patrimoine-
    les grandes marées rendent bien des services-
    bonne soirée- bises !!

    RépondreSupprimer
  37. Coucou Claudine
    je découvre ...
    la grande marée aura au moins eu l'avantage de nous dévoiler des choses cachées que l'on ne soupçonne pas
    Merci à toi
    Bises, bonne soirée

    RépondreSupprimer
  38. Un article passionnant , je ne connaissais pas .
    Belle soirée , bises Canelle

    RépondreSupprimer
  39. Cette marée, a bien fait les choses.
    Cela a permis de mettre a nu, beaucoup de choses.
    Ici, ces pieux, ce qui t'as permis d'en raconter leur histoire.

    Bisous Canelle et bonne soirée Aimée

    RépondreSupprimer
  40. J'avais entendu parler de ces parcs sans jamais en voir...
    Merci pour ces images et pour tes explications. :)

    RépondreSupprimer
  41. une chose que j'apprends et on a l'impression de voir un cimetière avec tous ces pieux c'est vraiment original et à voir

    RépondreSupprimer
  42. Je ne connaissais pas cette technique.
    ça fait bizarre tous ces pieux... Dans la pénombre, ça doit faire un peu décor de film d'horreur, non ?

    RépondreSupprimer


Les commentaires sont modérés pour permettre a tous et à toutes de laisser un petit mot sans être obligée de montrer patte blanche
Merci à vous tous

Pour tous ceux qui n'ont pas la fenêtre des commentaires , je n'ai rien touché donc je ne peux pas reparer ..par contre n'hésitez pas au bas de l'article de cliquer sur accueil pour reactualiser la page
Je suis désolée mais si cela vous ennuie ou vous prends trop de temps je ne vous en voudrais pas
Merci pour votre comprehension