17 mars 2019

Le Zebulon

Un bateau pas comme les autres 

Photo du net 


Aujourd'hui, le Zébulon coule des jours paisibles dans le port de Kernével, à Larmor-Plage. 
Patrick Zemb regrette que son emploi du temps ne lui permette pas de naviguer plus souvent, mais il a la tête pleine de souvenirs et toujours une belle histoire à raconter sur son protégé. 
Comme cette fois où il avait rencontré Éric Tabarly au salon nautique de 1980 : « Je lui avais montré les plans du bateau et il m'avait dit que je faisais bonne route. 
Quinze ans plus tard, il est tombé nez à nez avec le Zébulon à Kernével et a reconnu le projet initial ! »



Robuste, endurant et d'un gabarit modeste... 
C'était la volonté de son constructeur d'en faire une exception pour l'époque.


L'histoire commence en 1978. Patrick Zemb, médecin de son état, navigateur par passion, moniteur de voile bénévole, a l'ambition de créer un bateau dont l'autonomie et la résistance feraient la force. Il s'appellera le Zébulon. 
Un voilier de 7,50 mètres, tout de bois bâti et surmonté d'une voile latine de 23 m². 
L'architecte naval de renom Jean-Jacques Herbulot en dessine les plans jusqu'en 1980 et Patrick Zemb se met à pieds d'oeuvre pour les faire prendre forme dans un atelier de Locmiquélic. 
 Tabarly l'avait encouragé En 1989, le bateau voit enfin l'eau. 
Ça aura mis le temps, mais son constructeur en garde une certaine fierté : « Atteindre un tel niveau de robustesse et de sécurité pour un si petit bateau était une première pour l'époque. 
Sans parler de l'usage de la voile latine, très original pour la Bretagne ». 
Cette dernière a la particularité d'être supportée par un mât très court de 5,50 m, taillé dans un bambou thaïlandais.  Lien  Ouest France 


Je vois ce  bateau depuis des années sur ce port de Kernevel et je ne m'étais jamais vraiment interessée sur sa provenance et il a suffit d'une conversation avec un ami  plus curieux pour m'apercevoir que l'histoire de ce bateau mérite bien qu'on en parle ici  
Du coup je le verrais autrement maintenant 



36 commentaires:

  1. En état il ne paie pas de mine, mais son histoire est belle, merci Canelle, bises

    RépondreSupprimer
  2. Bel hommage à ce bateau spécial !
    Bon dimanche pluvieux, ... après un samedi ensoleillé.
    Je pense me mettre en pause quelques jours, à partir de demain.
    Bisoux,ma claudine ♥

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Claudine
    Idem pour moi je le vois je le prends en photo sans connaître l'histoire
    merci du partage , il continuera encore longtemps à faire parti du paysage ! 😀
    Gros bisous et bon dimanche
    Mitou

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Claudine

    Une belle histoire qui méritait

    d'etre plus largement diffusé!

    Une météo, sans changement,

    hier c'est comme avant hier

    ciel gris, un vent fort et sans pluie,

    quand a aujourd'hui, en cette fin de nuit ,

    qu'un ciel sombre,sans veilleuses!

    nous prendrons le plat du jour.

    Comme la nature qui l'entoure,

    l'être humain a grand besoin

    d'un bon moment de répit

    pour refaire le plein d'énergie...

    Bonne journée de dimanche !!!

    Amitiés ¤* }={ *¤ Bisous

    .*J-G-R-C-2019 *.

    RépondreSupprimer
  5. Merci de nous avoir conter l'histoire de ce bateau
    Il le mérite amplement
    Bon dimanche Claudine
    Bisous

    RépondreSupprimer
  6. Michèle TRINCKQUEL17 mars 2019 à 06:34

    Un bel hommage à Zébulon.... je connais l'endroit et je pense l'avoir déjà vu dans ce port de Kernevel.
    Très bon dimanche et gros bisous

    RépondreSupprimer
  7. Hello Canelle
    C'est un bateau qui est fait pour la Saint Patrick
    Bon Dimanche
    Bizz
    Pat

    RépondreSupprimer
  8. Très interessant l'article sur la construction de ce bateau.
    Bon dimanche Claudine.
    Christian

    RépondreSupprimer
  9. Pour moi zébulon était ce petit personnage monté sur ressort que l'on voyait dans le manège enchanté, je découvre aujourd'hui que c'est un bateau très novateur pour l'époque ou il a été construit, ravi de faire cette découverte
    Amicalement
    Claude

    RépondreSupprimer
  10. Merci Claudine pour l'histoire de Zébulon. Eh puis, j'aime bien son nom.
    Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
  11. Quelle élégance avec la voile déployée! On ne pourrait imaginer le "sabot" court et trapu! Belle histoire que celle de ce batau. Merci du partage et bon dimanche!

    RépondreSupprimer
  12. Merci à toi pour l'histoire de ce petit bateau !
    C'est vrai que certaines choses font tellement partie du paysage qu'on ne pense pas forcément à se renseigner sur elles.
    On croirait la coque "rouillée" mais je pense que c'est plutôt sa couleur, puisque tu dis que c'est du bois ...,
    Bon dimanche, bisous !
    Cathy

    RépondreSupprimer
  13. Une belle histoire émouvante .
    Je suis toujours émue et peinée de voir les bateaux à l'abandon .
    Bon dimanche , bises Canelle

    RépondreSupprimer
  14. Coucou Claudine.
    La tendance reviendrait elle à un retour à la robustesse et au plaisir de naviguer ?
    A contre courant des bateaux de course moderne qui coutent des fortunes !!!
    L’oubli qui cassent régulièrement (c'est la pub qui paye)...
    Très bon dimanche, A +

    RépondreSupprimer
  15. ça c est sûr... voilà une bien belle histoire ... gros bisous

    RépondreSupprimer
  16. des superbes photos.
    bises amicales

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Claudine
    Ah oui, il fait robuste !
    Un bateau qui a une belle histoire, merci pour la découverte
    Bises, bon dimanche

    RépondreSupprimer
  18. merci pour l'histoire--
    un billet interressant- bravo-
    bisous du dimanche-

    RépondreSupprimer
  19. Coucou Claudine, merci pour l'histoire de ce bateau, c'est vrai qu'on le regarde autrement quand on connaît son histoire. Bisous et bonne journée MTH

    RépondreSupprimer
  20. Voilà des histoires comme je les aime. Celles qu'on apprend en côtoyant les autochtones et que je recherche toujours au cours de mes balades.

    Je suis ravie ce matin car j'ai cliqué sur le lien sous ta réponse d'hier sur la lorgnette et bingo où je suis arrivée chez toi.

    Par contre lorsque tu cliques sur le NG,tu tombes sur une page vide comme je n'ai plus de blog associé à ce compte Gmail.
    J'ai pris le parti de ne plus commenter avec mon pseudo Lavandine Lorgnette sur les blogs qui demandaient des captcha car on devient dingue ! Pour peu que l'image ne soit pas nette, on recommence ⅚ X et même davantage !

    Mais si cela peut te faciliter la vie, je peux le remettre chez toi car je crois que chez toi avec la modération, il n’y en a pas. Il faut que je vérifie.

    Je te souhaite un bon dimanche et je t'embrasse bien fort.
    Lavandine
    http://lorgnettedunjour.canalblog.com/

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour Canelle
    Un bateau étonnant, une belle histoire !
    Pas drôle pour par chez toi cette marée noire...
    Bizh.

    RépondreSupprimer
  22. C'est très intéressant l'histoire de ce beau bateau et la rencontre avec Tabarly, merci Claudine, très bon dimanche

    RépondreSupprimer
  23. C'est une belle histoire pour cet homme. Il a réussi à construire un très beau bateau, et les encouragements de Tabarly, ce n'est pas rien !
    Il aurait besoin d'un bon coup de peinture, ou peut-être ne navigue-t-il plus du tout ?
    Bisous et bon dimanche

    RépondreSupprimer
  24. Intéressante l'histoire de ce bateau, merci de nous l'avoir contée. Il serait bien qu'il reprenne du service...
    Gros becs

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour Claudine,
    Dommage de le voir dans cet état , il faudrait qu'il le rénove rien qu'en souvenir !
    Bon dimanche, pluie chez moi ! grrr ! bises

    RépondreSupprimer
  26. Merci pour cet article sur ce petit bateau que je trouvais étrange...aujourd'hui je le regarde d'un autre œil, j'espere qu'il pourra naviguer encore longtemps...bonne journée Canelle

    RépondreSupprimer
  27. Il n'as plus la fière allure du temps ou il naviguait mais reste quand même très joli et effectivement mérite sa place sur ta page. Bisousss

    RépondreSupprimer
  28. géniale histoire, et réalisée !
    Bonne dimanche à toi, Bisous, MIAOU !!!!

    RépondreSupprimer
  29. Mais a-t-il parcouru beaucoup de kilomètres le Zébulon?
    Bises

    RépondreSupprimer
  30. Il aurait été dommage de ne pas nous parler de ce Zébulon et de ses rebonds !!
    bisous Claudine et bonne semaine

    RépondreSupprimer
  31. Merci de nous avoir parler et expliquer l'histoire de Zébulon.
    Oui, on passe à côté, on le photographie, mais on ne connait rien de son histoire.
    Bisous Claudine et bonne fin de dimanche.
    Aimée

    RépondreSupprimer
  32. Une passion , du courage et au bout la construction de ce joli petit bateau Zebulon .
    Une belle histoire .
    Bises

    RépondreSupprimer
  33. Epatante l'histoire de ce bateau, tu as bien fait d'en parler en effet.
    Il a une âme indéniablement.
    Merci pour ce récit et les photos que tu as partagées.
    Gros bisous et bonne soirée de dimanche
    Cendrine

    RépondreSupprimer
  34. Je n'y connais rien en bateau, mais merci pour l'histoire de ce joli bateau... belle soirée

    RépondreSupprimer
  35. Un grand merci pour son histoire, tu as raison, la connaître permet de mieux l'aimer.
    Bises et douce journée.

    RépondreSupprimer


Les commentaires sont modérés pour permettre à tous et à toutes de laisser un petit mot sans être obligée de montrer patte blanche
Merci à vous tous

Tous les commentaires anonymes seront annules d'office
Merci encore