11 septembre 2018

Le Lavoir de St Sterlin

Dans le village de Saint-Sterlin, route de Port-Louis, se cache un lavoir restauré par Ange Kerzerho. Pendant de longues années, il était invisible, perdu sous les ronces et les orties. 
Mais Ange Kerzerho, dont l'enfance s'est déroulée dans ce village qui a connu guerre et occupation allemande, est attaché à ce lavoir où sa mère venait laver le linge. 
 Il l'a restauré avec l'accord de la municipalité, a construit ou reconstruit les murets, a embelli et fleuri les abords avec l'aide de son épouse et de son petit-fils. 
Il l'a nettoyé, a permis à nouveau l'écoulement de l'eau de la fontaine qui l'alimente. « Quand j'étais enfant, on pouvait boire cette eau non polluée alors. »
 Le lavoir avait même servi de décor à une pièce de théâtre jouée par la compagnie Mich'Jo, il y a quelques années. 
 Malheureusement, ce travail a été plusieurs fois la cible de malveillance, dont la dernière fois, en mai : pierres arrachées aux murets et jetées au milieu du lavoir. 
 Pour la troisième fois, Ange a remis en état ce lavoir qui fait partie du patrimoine local. 

 La dernière lavandière 

 Il rend visite aussi, régulièrement, à Philomène, 90 ans, plus proche voisine du lavoir et dernière lavandière à l'avoir utilisé, il y a environ quarante ans. 
Elle se souvient : « toutes les femmes du village se retrouvaient au lavoir ; il y avait alors sept fermes, il n'y en a plus aucune aujourd'hui. »



















Une jolie découverte que ce lavoir 

47 commentaires:

  1. Que c'est joli et émouvant, je trouve
    Un endroit qui a une mémoire et beaucoup d'émotion en émane, comme s'il demeurait un parfum de féminité et de douceur
    De bien jolies photos qui disent le charme du temps écoulé
    merci Claudine, gros bisous
    Cendrine

    RépondreSupprimer
  2. Eh oui Canelle, un temps que les moins de 20ans comme on dit, joli travail… le progrès est passé par là, heureusement aussi, car les lessives à la main et à la "rivière"... Merci pour le tout, bises, JB

    RépondreSupprimer
  3. What interesting discoveries along your travels!! I've never seen shoes that get attached to trees before.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour CLAUDINE

    J'espère que vous avez passé

    une belle journée hier.

    Pour nous 25 degrés a l'ombre au plus fort

    et un bon 38 en plein soleil vers 16/17 h

    Aujourd'hui, on nous annonce 26

    que voulons nous de plus,

    sinon de profiter au maximum

    avant que cela ne change vers plus mauvais.

    Rien de spécial de prévu ce jour.

    A part préparer une pause

    et pouvoir souffler comme beaucoup.

    Bon mardi a profiter sans restriction.

    Amitiés * #+# * Bisous

    . * J-G-R-C-2018 *,

    RépondreSupprimer
  5. Très jolies photos. je ne comprends pas
    quel plaisirb il y a à détruire notre patrrimone. Bisous

    RépondreSupprimer
  6. C'est en effet une joli découverte...Combien sont encore cachés sous les herbes et inconnus en France. Ils ont joué un rôle important non seulement pour laver le linge mais comme réseau social pour les femmes qui souvent ne rencontraient les autres qu'à cet endroit et la messe dominicale (les hommes au bar...). Je trouve que ce sont des endroits chargés d'âme et les réhabiliter est un hommage à nos ancêtres. Celui-ci est très joli dans son écrin de verdure. Merci pour la découverte. Bisous

    RépondreSupprimer
  7. Une vraie mise en scène pour conter l'histoire de ce lavoir un endroit à découvrir un jour peut-être! J'aime beaucoup la déco avec les sabots !
    Gros bisous et bonne journée
    Mitou

    RépondreSupprimer
  8. Bravo à Monsieur Kerzerho, beaucoup de municipalités devraient en prendre de la graine ! Samedi nous avons justement fait un circuit des lavoirs pas très loin de chez moi, et les deux derniers ne sont même pas montrables ...
    Belle journée, bisous !
    Cathy

    RépondreSupprimer
  9. Jolie découverte j'adore les lavoirs !! c'est fou comme les gens sont malveillants !!
    J'aime beaucoup les photos témoins de son passé !
    Bonne journée Claudine gros bisous

    RépondreSupprimer
  10. Un billet surprenant et très très intéressante cette découverte
    Merci pour ce cadeau du jour, je craque sur la 2 ème photo
    Bisous
    ------
    Canalblog n'envoie toujours pas les NL ce matin
    Mais mon pseudo te dirigera sur mon billet du jour si tu le souhaites
    ou alors va sur mon blog de secours ...
    https://golondrina52.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  11. Il a raison de se battre pour que ce lavoir puisse encore vivre, il y en a beaucoup trop qui ont disparu, c'était de magnifiques lieux de vie, je me souviens, j'adorais accompagner ma mère au lavoir dans les années 1950 1960 avant que la machine à laver entre dans la maison, j'aimais voir toutes ces femmes qui riaient tout en frottant, tapant, tordant le linge, il régnait une ambiance de fête malgré la pénibilité de la tâche.
    Amicalement
    Claude

    RépondreSupprimer
  12. oui c'est une jolie découverte et je comprends que ce monsieur veuille conserver cet endroit.On ne peut plus accéder à celui où ma maman allait laver son linge, car le fermier qui possède les terres autour a fermé le chemin d'accès....belle journée à toi

    RépondreSupprimer
  13. Il est superbe ce lavoir et leur voisin les plus proches en sont fiers.
    Bises et bon mardi Caudine, en attendant de prendre la route

    RépondreSupprimer
  14. Michèle TRINCKQUEL11 septembre 2018 à 07:04

    Tu as fait une très belle découverte... et merci de nous en faire profiter. Ce Monsieur a fait du très beau travail et c'est dommage de voir que des "rigolos" essaient de le détruire.... ce "lieu de mémoire" mérite d'être conservé et entretenu....
    Très bonne journée et gros bisous

    RépondreSupprimer
  15. bonjour Claudine
    il faut remercier ces bénévoles qui donnent de leur temps pour refaire vivre le patrimoine.
    quant aux sabots, je trouve que ça doit faire d'excellents nichoirs !!!
    bonne journée, bises, maurice

    RépondreSupprimer
  16. Coucou Claudine.
    Il est une certaine nostalgie à voir les coutumes du passé.
    Je peux garantir que mes grand-mères qui ont lavé le linge dans te tel lieux et du fait jamais utilisé de lave linge, jamais ne voudraient les utiliser à nouveau..
    Très belle journée, A +

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Claudine !
    Ah les lavoirs, toute une époque ! Il y en a aussi dans coin et j'aime les lavoirs.
    Le plus rudimentaire était sans doute celui de notre petit bled du Berry où nous allions
    laver notre linge sale en famille, juste une blanche en biais le long de la Petite Rivière.
    C'est dingue les gens qui vandalise pour le plaisir.
    Bises

    RépondreSupprimer
  18. Une belle restauration et hélas, il y a toujours des personnes malveillantes.
    De belles photos pour accompagner.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  19. Heureusement que la Mère Denis est arrivée
    Gros bisous Claudine

    RépondreSupprimer
  20. Magnifique lieu chargé de souvenirs ...
    On croirait entendre le papotage des femmes en train de laver leur linge.
    Bon mardi, avec des résultats positifs !
    Mais, comme toujours, en continuant les soins.
    Bisoux, ma claudine ♥

    RépondreSupprimer
  21. Bonjour Claudine;
    C'est bien triste de voir ce patrimoine se détruire,
    heureusement qu'il y en a qui y remédient !!
    Passe une bonne journée, bises

    RépondreSupprimer
  22. ..c'est en effet une belle découverte que ce lavoir.
    J'en aime l'histoire et la restauration.
    Bises du jour
    Mireille du sablon

    RépondreSupprimer
  23. Jolie découverte, tu as raison.
    Peu à peu nous avons supprimé tous les endroits où l'on se rencontrait, où l'on partageait une même activité.
    Je ne crois pas que j'aurais aimé me rendre au lavoir pour la lessive, surtout par temps froid, mais j'ai la nostalgie des veillées au coin du feu...
    Bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer
  24. Quelle merveilleuse trouvaille de ta part et de celui qui l'a remise en état. Si les petits sites de ce genre ne sont pas entretenus, ils finissent par disparaître totalement. Il est vrai que les lavoirs ne nous manquent pas à l'ère de la machine à laver qui a libéré la femme (quoique... on se change beaucoup plus souvent qu'autrefois, on ne met plus de tablier, plus d'habit du dimanche alors la corvée de lessive et de repassage est toujours là)

    RépondreSupprimer
  25. Bonjour Claudine
    Bravo à "Monsieur Ange" d'avoir restauré ce lavoir de son enfance et quelle désolation de savoir que certains se permettent de détériorer le Patrimoine du village !
    Quant à "Madame Philomène", elle a dû en entendre des conversations ici !
    J'adorais aller au lavoir même s'il fallait frotter ... il existe toujours dans mon village natal, il a été restauré aussi
    Merci pour ton partage
    Bisous, bonne journée

    RépondreSupprimer
  26. quel labeur à l'époque- les femmes étaient courageuses-- enfin c'était obligé !
    bien les sabots et autres déco-
    merci pour la visite- bisous-

    RépondreSupprimer

  27. Jolie découverte et un patrimoine à préserver!

    RépondreSupprimer
  28. c'est toujours dommage de voir que maintenant les gens ne respectent plus rien, méchanceté gratuite et imbécilité de jeunes ??? surtout faut rien leur dire, ils seraient traumatisés ! GRRRR c'est une bel endroit pourtant,
    merci du partage, Belle journée à toi, MIAOU !!!!

    RépondreSupprimer
  29. Superbe travail de restauration qui comme bien souvent malheureusement et vandalisé.
    Bonne journée Claudine.
    Christian

    RépondreSupprimer
  30. j'ai du mal avec cette malveillance gratuite et inutile bravo à cet homme et à sa famille pour ce bel entretien du patrimoine.
    merci Claudine pour ce partage

    RépondreSupprimer
  31. Il a bien restauré ça ce monsieur. C'est drôlement joli !
    C'est bien dommage qu'il y ait des vandales qui détruisent le travail des autres
    bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
  32. C'est émouvant ! Bravo à ce Monsieur et à sa femme pour ce travail accompli et cet amour pour l'endroit et honte à ceux qui détruisent !!!
    Bisous & doux après midi

    RépondreSupprimer
  33. Merci pour la découverte de ce lieu si merveilleux. C'est tellement important de préserver son patrimoine!
    Très belle journée, bisous
    danièle

    RépondreSupprimer
  34. Une bien jolie découverte effectivement mais je n'ose imaginé le travail de ces femmes, c'est dur d'être lavandière. Bisoussss

    RépondreSupprimer
  35. Heureusement qu'il existe encore des gens de cette espèce-là, des gens qui ne veulent pas voir mourir ce qui a fait l'histoire de leur espace. Mauis j'ai bien peur qu'à la mort de cet Ange-là, l'herbe revienne à la charge. On va au plus pressé aujourd'hui ...

    RépondreSupprimer
  36. Bonsoir Claudine, un beau lavoir du temps jadis, ton billet est bien documenté, j'ai repéré le sabots décoré avec les coquillages , original Bisous et bonne soirée MTH

    RépondreSupprimer
  37. Il est très bien restauré ce lavoir et bien entretenu par Ange .
    Je ne comprends pas ces actes gratuits consistant à détruire ce que cet homme a fait .
    Il y a vraiment des malfaisants .
    Bises

    RépondreSupprimer
  38. Je connais bien Poul Fétan son lavoir et ses lavandières mais pas le lavoir St Sterlin de Kervignac bien que j'ai découvert Kervignac il n'y a pas longtemps. Merci de cette belle visite et information
    Belle soirée

    RépondreSupprimer
  39. une bele série sur ce lavoir .... bonne soirée Canelle

    RépondreSupprimer
  40. C'est magnifique et héroïque d'avoir restauré ce superbe lavoir chargé d'histoire .Il est lamentable que des voyous saccagent ainsi des lieux de mémoire , c'est inacceptable. Les lavoirs m'ont toujours fascinée , ils étaient des lieux de rencontres malgré la tâche très dure.Depuis leur extinction , l' isolement a pris place.Merci pour ce beau reportage.
    Belle soirée, bises Canelle

    RépondreSupprimer
  41. What an intriguing place you visited, Claudine. I love the very female wooden shoes.... Thank you for shaitng these pictures with us. Have a great day.

    RépondreSupprimer
  42. I especially like the use of the old shoes on the trees.

    RépondreSupprimer
  43. Je ne manquerai pas de m'y arrêter la prochaine fois que je passerai par là... Je me souviens d'un lavoir tout près de port Louis qui lors de notre passage accueillait encore une vraie lavandière.
    Gros bisous et belle nuit !

    RépondreSupprimer
  44. trop trop beau ce lavoir tout un passé une histoire il est là on parle encore de lui c'est bien combien de petits secrets échangés parfois divulgués lors de ces rencontres de lavandières c'etait sans doute un lieu haut en couleur c'est divin j'adore et les sabots olala les sabots de bois ils sont superbes
    amitiés
    jojololo

    RépondreSupprimer


Les commentaires sont modérés pour permettre à tous et à toutes de laisser un petit mot sans être obligée de montrer patte blanche
Merci à vous tous
Par contre si vous publiez en Anonyme , n'oubliez pas de le signer avec votre pseudo
Sans pseudo ils seront d'office effacès
merci encore