26 juillet 2016

Le centre historique Minier de Lewarde ( 2)

Après avoir visiter tous les salles du musée nous avons suivi un guide très intéressant qui nous a fait découvrir cette vie si intense 















 Des positions pas vraiment confortables 


 On peut voir l'évolution des vêtements  et des instruments de travail  au fil des ans 








 Ces  chevaux pouvaient rester des mois et des mois enfermés au fond de la mine 
Cette visite fut vraiment un moment exceptionnel et aussi un grand partage avec notre guide que je remercie beaucoup 



Le Bassin minier du Nord-Pas de Calais, dont le centre fait partie, est inscrit au patrimoine mondial par l'UNESCO.

31 commentaires:

  1. Pauvres bêtes et des hommes qui n'en sont pas devenus bien riches à faire le mineur, merci Canelle, bises

    RépondreSupprimer
  2. «L'amitié,

    Ce n'est pas d’être avec ses amis

    Quand ils ont raison,

    C'est d’être avec eux

    Même quand ils ont tort»

    André MALRAUX



    -Bonjour CLAUDINE

    En cette dernière semaine de juillet

    Voici mardi le deuxième jour

    Je vous le souhaite très agréable

    Et surtout avec un temps

    Pas trop lourd bien dosé de soleil

    Amitiés-*/*-Bisous

    56MELDIX77
    le Briard Breton

    RépondreSupprimer
  3. Cette visite devait être vraiment très émouvante ! Car c'était un travail très dur, et certains y ont laissé leur vie ...
    Belle journée, bisous !
    Cathy

    RépondreSupprimer
  4. très intéressant ! bonne journée

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Claudine
    il aurait été dommage de ne pas visiter ce centre on ne s'en lasse pas et on en apprend des choses
    bisous
    Marcel

    RépondreSupprimer
  6. Quel travail ardu
    Jolies photos
    Gros bisous Claudine et belle journée

    RépondreSupprimer
  7. Coucou Claudine,
    Merci pour la visite de cette mine. J'en ai de vieux souvenirs, que ce soit en matière de charbon ou de sel, dont une en Autriche absolument fascinante.
    Depuis j'ai une tendance à la claustrophobie et j'évite ce genre de lieux bien fermés ;-)
    Tes photos sont très réussis et permettent une chouette promenade dans le lieu et un bel hommage.
    Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
  8. Les pauvres bêtes qui étaient condamnées à ne plus voir le soleil, les enfants qui étaient aussi exploités au fond du puis, c'est beau tout ça quand on a les yeux du touriste, mais la vie de la mine était une vie ou la mort était plus souvent la compagne des travailleurs
    Amicalement
    Claude

    RépondreSupprimer
  9. Quand le guide sait nous transmettre sa passion la visite est au plus haut point plus qu'intéressante, magnifiques photos
    bises et a bientôt
    lyly

    RépondreSupprimer
  10. Visite très intéressante... par contre, je n'aurais pas voulu être à leur place (autant celles des hommes que celles des chevaux)... je ne sais pas si on avait vraiment conscience des conditions de travail de ces hommes quand on mettait un seau de charbon dans la cuisinière......
    Très bonne journée. Bisous

    RépondreSupprimer
  11. cela aurait été impossible pour moi je suis claustro..merci pour ce reportage
    photodilettante

    RépondreSupprimer
  12. J'ai visité ce musée et on en ressort toute chamboulée , que la vie des mineurs était dure et l'est toujours dans les pays où il y a toujours des mineurs .
    Bises

    RépondreSupprimer
  13. bonjour Claudine
    ces articles me plongent dans la chronique familiale..mon grand-père (pas connu mort à 38 ans en 1930), ses frères et leur père ont quitté armentières (59) le 30/07/1904 pour Harnes (62) ils ont travaillés comme boiseurs et mineurs puis ont quittés Harnes le 11/11/1906. les fils avaient entre 15 ans et le plus vieux 20 ans....un pan d'histoire, un peu plus de 2 ans à la mine...
    bonne journée, amitiés, bises, maurice

    RépondreSupprimer
  14. coucou Claudine
    Des mineurs qui ont aimé leur métier,la vraie mine je l'ai visité
    et c'est très impressionnant d'y descendre je t'assure !
    gros bisous et bonne journée
    MITOU

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour Claudine, interessante visite, que c'était dur ce métier!!!et pour les hommes et pour les chevaux, je ne savais pas que les mines "employaient" aussi des chevaux. Bisous et bonne journée MTH

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour Canelle,
    Que ces gens ont eu du mal !
    Les pauvres chevaux, un métier très dur, ce n'est même pas humain, il fallait gagner sa croute.
    Merci pour ce joli reportage.
    Bonne journée, bisous.

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Claudine,
    Bien retracé avec de belles photos,
    j'ai vu beaucoup de films qui faisaient voir
    la vie de ce métier !!! merci de ce parage
    Bonne journée, bises

    RépondreSupprimer
  18. au début pauvres hommes et pauvres chevaux !!
    avec le progrès c'est devenu plus humain mais là les mines ont fermé !
    bisous et belle journée-

    RépondreSupprimer
  19. Visite très intéressante mais je pense aux mineurs et leur dure vie ainsi qu'aux chevaux qui ne voyaient le jour que très rarement. C'était une autre vie...........
    Bonne journée Claudine, bises à demain.

    RépondreSupprimer
  20. bonjour, une vie rude autant pour les hommes que les animaux..de telles conditions existent encore dans certains pays !!!!
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  21. «L'amitié,

    Ce n'est pas d’être avec ses amis

    Quand ils ont raison,

    C'est d’être avec eux

    Même quand ils ont tort»

    André MALRAUX



    -Bonsoir CLAUDINE

    Voici le deuxième jour

    De la semaine qui se termine

    Après une journée agréable

    Je vous souhaite une bonne soirée

    Amitiés-*/*-Bisous

    56MELDIX77
    le Briard Breton


    RépondreSupprimer
  22. C'est une riche idée de faire revivre cela pour relativiser un peu car de nos jours beaucoup se plaignent pour un rien
    Ton article est superbe
    Merci à toi
    Chez nous nous avons aussi des Musées de la Mine , d'ailleurs une forte population de polonais et autres nationalités ont travaillaient dans ces mines
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  23. une visite qui devait être bien interressante ... bonne soirée Canelle

    RépondreSupprimer
  24. ...tes photos montrent bien la dureté de leur travail. J'ai eu l'occasion de visiter une mine et je dois dire, que très rapidement , j'étouffais... Merci pour ton reportage fort intéressant!
    Bises de Mireille du Sablon

    RépondreSupprimer
  25. Comme petit-fils de mineur je suis très touché.
    Bonne fin de semaine, Claudine.
    Bisous.
    Yvon.

    RépondreSupprimer

  26. Tes photos montrent bien ce que pouvait être ce dur métier!

    RépondreSupprimer
  27. ces hommes ont eu une vie bien rude, j'ai longtemps vécu dans le bassin minier du Carmausin où il y a aussi un musée de la mine mais je plains beaucoup les chevaux privés de lumière à vie
    je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  28. Je découvre et voyage à travers tes photos, elles sont superbes! Bise et bonne journée toute douce!

    RépondreSupprimer
  29. Toujours de beaux programme musicaux chez vous surtout durant l'été.
    Bisous et belle journée.
    Lavandine
    Http://lorgnettedunjour.canalblog.com

    RépondreSupprimer
  30. Quelle sacrée découverte et tant mieux que ce musée existe pur montrer tout ce travail pénible que l'homme et le cheval ont pu effectués..bonne soirée , bisous

    RépondreSupprimer
  31. Il faudra qu'un jour j'écrive aussi un billet... mais je crois que mes photos ne sont pas aussi belles. :)
    Merci, ma chère Claudine. J'ai adoré !
    Bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer


Les commentaires sont modérés pour permettre a tous et à toutes de laisser un petit mot sans être obligée de montrer patte blanche
Merci à vous tous

Pour tous ceux qui n'ont pas la fenêtre des commentaires , je n'ai rien touché donc je ne peux pas reparer ..par contre n'hésitez pas au bas de l'article de cliquer sur accueil pour reactualiser la page
Je suis désolée mais si cela vous ennuie ou vous prends trop de temps je ne vous en voudrais pas
Merci pour votre comprehension