24 juin 2015

Cairns

Que nous nous sommes amusés à faire 

Celui là était déjà en place 

 Loin, au bout de la lande, 
Postés sur des rochers, 
Éparpillés, en bandes, 
Des veilleurs sont dressés. 

 Silhouettes de pierre, 
Frêles, offertes aux vents, 
Détachées de la terre, 
Elles affrontent le temps. 


 Guerrières pacifiques 
En un combat perdu, 
Se dressent, magnifiques, 
Immenses ou ténues. 

 Orantes éphémères, 
Face aux lames blanchies 
Qui grondent de la mer, 
Ne tremblent ni ne plient. 

Celui là c'est le mien 

 Les guetteuses pourtant, 
Savent qu’il faut céder, 
Que tôt viendra le temps 
Où elles n’auront plus pied. 

 La vague qui les lèche 
Comme flamme au bûcher, 
Frappe comme une flèche 
Leur muette beauté. 


 Sur les rochers luisants, 
Les restes éparpillés 
Glissent tout doucement 
Dans leur éternité.

René Chauvin 

Celui là est fait par monsieur Mari 

Celui là aussi 



Ils sont peut être toujours en place sur la plage de Kerpape 

Nous nous sommes repartis bien fiers de nous ..

24 commentaires:

  1. Que c'est beau ! Bravo !
    Ce texte est-il de toi ? Je pense que oui, j'y suis très sensible, merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou
      Non je l'ai trouvé sur le net et il est à René Chauvin
      J'ai rectifié ...et mis son lien
      J'aurais bien voulu l'ecrire ...pas le talent d'ecriture ...
      Bonne journée

      Supprimer
  2. j'aime ces cairns...très belle trouvaille que ce poème Claudine
    MERCI

    RépondreSupprimer
  3. Toujours sympa de voir ces cainrs et aussi de les faire soi-même.
    Belle série de photos Claudine;
    Bise et bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Claudine
    Ils sont tout petits ces cairns, je me demande comment les pierres arrivent à tenir debout !
    J'ai vu des cairns en montagne, au moment de randonnée qui ressemblaient plus à un énorme tas de caillou, car chaque randonneur qui passait posait sa pierre, par contre les plus petit servent en général à guider les randonneurs sur leur parcours.
    J'espère que tu vas bien
    Merci de ton gentil passage sur mon blog
    Bisous
    Prends soin de toi
    @lain

    RépondreSupprimer
  5. Ludique, artistique, magique et photogénique...
    Très bonne fin de journée Claudine.
    Bises, Marc de Metz.

    Ce soir nous serons en "bande".
    Nous fêterons un autre anniversaire au bord d'une rivière dans un parc de Metz.
    Il fait là soleil et chaud, ce n'étais pas gagné d'avance.

    Merci pour ton commentaire, @ bientôt.

    RépondreSupprimer
  6. J'adore
    Douce soirée Claudine & gros bisous

    RépondreSupprimer
  7. Le poème s'harmonise bien avec tes belles photos.
    Belle soirée, bises Canelle

    RépondreSupprimer
  8. coucou Canelle
    joli toutes ces pierres elles nous laissent sous le charme bisous

    RépondreSupprimer
  9. Bonsoir Claudine,
    Tu en as trouvé beaucoup, pourtant on en voit pas beaucoup,
    quoi qu'on commence à en voir parfois , avec des pierres sèches ;
    même les vagues ne les détruisent pas !!! jolies prise de vue .
    jolis textes. Bon jeudi, bises

    RépondreSupprimer
  10. Ils m'ont toujours impressionnée ces cairns, je trouve ça très graphique et très sympa !
    Et merci pour ce joli poème qui accompagne si bien tes jolies photos !
    Très belle journée, bisous !
    Cathy

    RépondreSupprimer
  11. Oh j'aime j'aime j'aime...les couleurs, le minéral, le poème, la lumière...merci merci merci

    RépondreSupprimer
  12. alors comme cela vous vous sentez tous les deux une âme de bâtisseur !!!! belle harmonie de formes et de couleurs, cela a un effet véritablement Zen !!! Bises marie

    RépondreSupprimer
  13. Bravo pour ces très jolis cairns..... on se demande vraiment comment les pierres arrivent à tenir en équilibre.... j'espère qu'ils résisteront longtemps et que vous pourrez les retrouver lors d'une prochaine balade....
    Très bonne journée, à l'ombre... Bises

    RépondreSupprimer
  14. Vous avez raison d'en être fiers.
    J'adore les cairns et ceux que vous avez réalisés sont très beaux.
    Merci pour le partage, Claudine.
    Passe une douce journée. Bisous.

    RépondreSupprimer
  15. Et vous avez eu raison !!!!!!! Je ne sais si, vu la hauteur, certains ont tenu le coup mais peut-être là-bas, le vent ne souffle pas comme ici !
    Bonne journée Claudine, bises. Les cairns foisonnent ici et c'est bien pratique.

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour Claudine
    J'aime beaucoup cette forme d'art éphémère
    Merci de ton passage chez moi malgré mon absence sur les blogs

    RépondreSupprimer
  17. Coucou Claudine, ce sont des oeuvres d'art que vous avait faites ton mari et toi, les cairns mettent mon imaginaire en marche, entre nous c'est pas comme le défi que j'ai pitoyablement écrit cette semaine!!! bisous MTH

    RépondreSupprimer
  18. je trouve cette idée géniale , nous aussi on en fait l'été dernier !! mais avec la vent ? ça doit tomber !!
    mais c'est beau !! bisous bel am a+

    RépondreSupprimer
  19. Les cairns parlent de ceux qui sont passés par là, on y lit tant de choses !

    RépondreSupprimer
  20. Vos créations auraient une place de choix dans un Musée d'art contemporain!!
    Bravo!
    Bises

    RépondreSupprimer
  21. quel beau poème !! j'ai aimé !!
    je ne connaissais pas le nom - il y en a en allant à port Leucate au bord de l'étang- ( peu d'eau )
    je saurai !! merci pour ce beau billet- bisous !

    RépondreSupprimer
  22. Bonsoir dans ma nuit chère Claudine ! Ah tes cairns sont magnifiques et cette poésie sublime ! merci ! bisous !

    RépondreSupprimer


Les commentaires sont modérés pour permettre a tous et à toutes de laisser un petit mot sans être obligée de montrer patte blanche
Merci à vous tous

Pour tous ceux qui n'ont pas la fenêtre des commentaires , je n'ai rien touché donc je ne peux pas reparer ..par contre n'hésitez pas au bas de l'article de cliquer sur accueil pour reactualiser la page
Je suis désolée mais si cela vous ennuie ou vous prends trop de temps je ne vous en voudrais pas
Merci pour votre comprehension