26 mai 2015

La pointe St Mathieu

Des falaises abruptes balayées par les vents et la mer, un phare imposant qui veille sur les ruines d'une ancienne abbaye...

Dommage le temps était très maussade 



La pointe Saint-Mathieu semble un concentré de Bretagne. 




 La légende raconte que, ramenant le corps de l'apôtre Mathieu, des marchands du Léon auraient été miraculeusement sauvés du naufrage au large de cette pointe. 
Au 6e siècle, pour abriter les reliques du saint, Tanguy y fonde le premier monastère. 


De l'abbaye subsistent aujourd'hui la façade romane, les voûtes de pierre du chœur et les arcades de la nef.  






Jadis église de la paroisse de Saint-Mathieu, elle contient aujourd'hui des statues anciennes et des gravures rappelant le passé des saints vénérés en ce lieu. 
Le porche date du XIVème siècle.




   Le mémorial aux marins

 Stèle en granit, érigée en 1927 par René Quivillic, en mémoire des marins morts pour la France au cours des conflits du XXème siècle.







 Le Cénotaphe 

 En hommage aux disparus des trois marines ( pêche, commerce et nationale), le fortin établi sous Louis XV, est aménagé en cénotaphe permettant à tout un chacun de s'y recueillir... Lieu de mémoire pour les victimes et les conflits passés, cet espace funèbre se doit, dans la passation délicate de génération, de parler, de toucher l'ensemble des visiteurs.









Un petit crachin est venu tout gacher ..nous sommes donc repartis 

Un petit partage entre blogueurs amis , merci DD, et Martine 

OCEANONOX DE VICTOR HUGO

O combien de marins, combien de capitaines
Qui sont partis joyeux pour des courses lointaines
Dans ce morne horizon se sont évanouis!
Combien ont disparus, dure et triste fortune!
Dans une mer sans fond, par une nuit sans lune,
Dans l'aveugle océan à jamais enfouis!

Combien de patrons morts avec leurs équipages!
L'ouragan de leur vie a pris toutes les pages
Et d'un souffle il a tout dispersé sur les flots!
Nul ne saura leur fin dans l'abîme plongée.
Chaque vague en passant d'un butin s'est chargée;
L'une a saisi l'esquif, l'autre les matelots!

Nul ne sait votre sort, pauvres têtes perdues!
Vous roulez à travers les sombres étendues,
heurtant de vos fronts morts des écueils inconnus.
Oh! Que de vieux parents qui n'avaient plus qu'un rêve,
Sont morts en attendant tous les jours sur la grêve,
Ce qui ne sont pas revenus!

On s'entretient de vous parfois dans les veillées.
Maint joyeux cercle, assis sur des ancres rouillées,
Mêle encor quelques temps vos noms d'ombre couverts
Aux rires, aux refrains, aux récits d'aventures,
Aux baisers qu'on dérobe à vos belles futures,
Tandis que vous dormez dans les goémons verts!

On demande:-Où sont-ils? Sont-ils roi dans quelque île?
Nous ont-ils délaissés pour un bord plus fertile?-
Puis votre souvenir même est enseveli.
Le corps se perd dans l'eau, le nom dans la mémoire.
Le temps, qui sur toute ombre en verse une plus noire,
Sur le sombre océan jette le sombre oubli.

Bientôt des yeux de tous votre ombre est disparue.
L'un n'a-t-il pas sa barque et l'autre sa charrue?
Seules, durant ces nuits où l'orage est vainqueur,
Vos veuves aux fronts blancs, lasses de vous attendre,
Parlent encor de vous en remuant la cendre
De leur foyer et de leur coeur!

Et quand la tombe enfin a fermé leurs paupières,
Rien ne sait plus vos noms, pas même une humble pierre
Dans l'étroit cimetière où l'écho nous répond,
Pas même un saule vert qui s'éffeuille à l'automne,
Pas même la chanson naïve et monotone
Que chante un mendiant à l'angle d'un vieux pont!

Où sont-ils les marins sombrés dans les nuits noires?
O flots! Que vous savez de lugubres histoires!
Flots profonds redoutés des mères à genoux!
Vous vous les racontez en montant les marées,
Et c'est ce qui vous fait ces voix désespérées
Que vous avez le soir quand vous venez vers nous!

Victor Hugo 

47 commentaires:

  1. Bonjour Canelle, le phare est bien entretenu dans sa blancheur, pour le reste je découvre aussi, merci pour le tout, bon mardi de la part de jill, bises

    RépondreSupprimer
  2. Coucou ma Claudine. Dommage ce crachin, car par beau temps c'est un spectacle à couper le souffle. Les ruines de cette abbaye qui subsistent sont magnifique, et je ne me souvenais plus de cette vierge à l'enfant au centre du porche d'entrée. La stèle pour les marins est également splendide. J'adore le regard de cette femme implorant le retour des hommes en mer. Il n'ay a pas à dire, la Bretagne est belle. Bises et bonne nuit. ZAZA

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour ma chère Canelle,

    Dommage effectivement que le soleil n'était pas au rendez-vous, car cet endroit est vraiment magique... Une invitation à y retourner !
    Tes photos sont magnifiques toutefois et il faut accepter ce crachin qui fait aussi que la Bretagne est belle.
    J'ai eu la chance d'y aller un soir aussi au moment où le soleil allait se coucher et crois-moi, le spectacle était extraordinaire...
    Très bons souvenirs.

    ❀ Gros bisous ❀

    RépondreSupprimer
  4. Tes photos n'en sont pas moins magnifiques !
    Bon mardi.
    Bisoux, Claudine

    Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ dom Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

    RépondreSupprimer
  5. Que tes photos sont belles ... On s'y croirait. J'aime beaucoup l'océan, cela me change tellement de "ma" méditerranée ! Bises et bonne journée.

    RépondreSupprimer
  6. Jolies photos même avec le mauvais temps...
    J'aimerais visiter ce coin...
    Douce journée CLAUDINE
    Bisous
    timilo

    RépondreSupprimer
  7. L'hommage aux marins est très émouvant !
    Dommage pour le mauvais temps.
    Bien amicalement.

    RépondreSupprimer
  8. De belles photos qui sentent bon l'iode (malgré le temps). Jolie stèle. J'aime moins le fortin mais je n'ai jamais aimé les fortifications. Bises

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Claudine il y a de quoi faire de belles visites c'est en tous les cas tres joli bisous
    Marcel

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Canelle et merci de ton passage et de ton gentil commentaire.
    La Bretagne possède un patrimoine exceptionnelle. Tu as fait un article superbe. Tes photos sont très belle et c'est vrai que la pointe St Mathieu peut-être comparé à un concentré de Bretagne avec ce qu'on y trouve à cet endroit.
    Bel hommage aux personnes disparues en mer, et surtout beau monument du souvenir.
    Ça me donne envie de repartir en vacances là bas, rien que pour respirer l'air de la mer !
    Je te souhaite une très bonne journée, avec du soleil j'espère.
    @lain

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour les photos des ruines, je les attendais; elle est vraiment jolie.
    Bisous et bon mardi

    RépondreSupprimer
  12. chouette mon fils s'appelle Mathieu !!
    trop beaux ces vestiges !! dommage ça se dégrade au fil du temps-
    le mémorial est émouvant-
    dommage le soleil n'était pas au rendez-vous !!
    big bisous !!

    RépondreSupprimer
  13. les stèles sont saisissante de réalité et que serait la Bretagne sans crachin et sans vent?
    bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
  14. j'adore ce coin;
    belle journée, Claudine
    bisous

    RépondreSupprimer
  15. j'adore ce coin;
    belle journée, Claudine
    bisous

    RépondreSupprimer
  16. Peu importe le temps l'endroit est impressionnant !
    GROS BECS

    RépondreSupprimer
  17. Bonjour Canelle,
    Encore un très joli coin.
    J'aime cette petite église toute simple.
    La Bretagne c'est cela, toujours un peu de pluie, à chaque fois que je suis allée il pleuvait, on s'en fout, c'est le charme de la Bretagne, puis moi, je suis habituée !
    Bonne journée, bisous.

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour Claudine, tu me ramènes un an en arrière à la même saison ! c'est un site fabuleux. Quoi donc ... un petit crachin arrête une bretonne ! mais c'est le crachin breton justement et ça fait partie de la visite ; pas marrant quand le temps ne s'y prête pas c'est certain. Aujourd'hui c'est tout gris sur l'anjou. Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
  19. Quel beau reportage et quelles belles photos, même sans le soleil..... en Bretagne comme ailleurs, il ne fait pas toujours beau mais cela fait partie du "charme"...
    Très bonne journée. Bises

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour Claudine
    Une visite que j'ai faite en 2010, restée intacte dans ma mémoire, je me souviens combien j'étais émue en entrant dans le Cénotaphe et lorsque la sonorisation s'est mise en route, énumérant le nom des navires naufragés et les circonstances ...
    Les ruines de l'abbaye ont servi au tournage de la série télévisée "Dolmen" ....
    sur mon billet, à l'époque, Martine avait déposé un poème dans son commentaire, je te le transmets ....

    OCEANONOX DE VICTOR HUGO

    O combien de marins, combien de capitaines
    Qui sont partis joyeux pour des courses lointaines
    Dans ce morne horizon se sont évanouis!
    Combien ont disparus, dure et triste fortune!
    Dans une mer sans fond, par une nuit sans lune,
    Dans l'aveugle océan à jamais enfouis!

    Combien de patrons morts avec leurs équipages!
    L'ouragan de leur vie a pris toutes les pages
    Et d'un souffle il a tout dispersé sur les flots!
    Nul ne saura leur fin dans l'abîme plongée.
    Chaque vague en passant d'un butin s'est chargée;
    L'une a saisi l'esquif, l'autre les matelots!

    Nul ne sait votre sort, pauvres têtes perdues!
    Vous roulez à travers les sombres étendues,
    heurtant de vos fronts morts des écueils inconnus.
    Oh! Que de vieux parents qui n'avaient plus qu'un rêve,
    Sont morts en attendant tous les jours sur la grêve,
    Ce qui ne sont pas revenus!

    On s'entretient de vous parfois dans les veillées.
    Maint joyeux cercle, assis sur des ancres rouillées,
    Mêle encor quelques temps vos noms d'ombre couverts
    Aux rires, aux refrains, aux récits d'aventures,
    Aux baisers qu'on dérobe à vos belles futures,
    Tandis que vous dormez dans les goémons verts!

    On demande:-Où sont-ils? Sont-ils roi dans quelque île?
    Nous ont-ils délaissés pour un bord plus fertile?-
    Puis votre souvenir même est enseveli.
    Le corps se perd dans l'eau, le nom dans la mémoire.
    Le temps, qui sur toute ombre en verse une plus noire,
    Sur le sombre océan jette le sombre oubli.

    Bientôt des yeux de tous votre ombre est disparue.
    L'un n'a-t-il pas sa barque et l'autre sa charrue?
    Seules, durant ces nuits où l'orage est vainqueur,
    Vos veuves aux fronts blancs, lasses de vous attendre,
    Parlent encor de vous en remuant la cendre
    De leur foyer et de leur coeur!

    Et quand la tombe enfin a fermé leurs paupières,
    Rien ne sait plus vos noms, pas même une humble pierre
    Dans l'étroit cimetière où l'écho nous répond,
    Pas même un saule vert qui s'éffeuille à l'automne,
    Pas même la chanson naïve et monotone
    Que chante un mendiant à l'angle d'un vieux pont!

    Où sont-ils les marins sombrés dans les nuits noires?
    O flots! Que vous savez de lugubres histoires!
    Flots profonds redoutés des mères à genoux!
    Vous vous les racontez en montant les marées,
    Et c'est ce qui vous fait ces voix désespérées
    Que vous avez le soir quand vous venez vers nous!

    Victor Hugo

    Bisous Claudine, bonne journée

    RépondreSupprimer
  21. Magnifiques photos !
    Les sculptures me plaisent infiniment, merci pour tous les détails donnés.
    De très beaux vestiges aussi.
    Un lieu à voir, assurément.
    Merci, Claudine.
    Bisous et douce journée.

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour, merci de ce beau compte-rendu accompagné de très belles photos . Pas de crachin, ce matin ici et le weed-end a été très beau aussi. Bon mardi !

    RépondreSupprimer
  23. bonjour Claudine , merci pour ce bel article ! on devait y aller mais il pleuvait ! donc je profite de ces photos !!! pour découvrir les lieux ! bisous belle journée A+

    RépondreSupprimer
  24. très bel endroit et belle côte déchiquetée,
    joli mausolée,
    magnifique poème de victor, appris il y a longtemps !
    Bonne journée, Bisous, MIAOU !!!!

    RépondreSupprimer
  25. ....dommage que vous ayez eu ce temps là, ce site est magnifique, la balade aussi!
    Gros bisous du jour de Mireille du Sablon

    RépondreSupprimer
  26. Bonjour,
    Merci d'être passée sur mon blog, je découvre le tien !
    Jolies vestiges, et cette mer qui frappe sur les rochers !
    belle balade vers le phare ,dommage pour la pluie !
    Bonne journée, Roguidine

    RépondreSupprimer
  27. Dommage pour le temps mais il ajoute à l'émotion qui émane de ce lieu.
    bisous Claudine

    RépondreSupprimer
  28. Dommage pour le mauvais temps car encore un bel endroit
    Douce journée Claudine
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  29. Bonjour Claudine,
    Le temps gris ajoute à la poésie des lieux et moi j'adore
    Belle journée

    Bises
    Dany

    RépondreSupprimer
  30. moi, Bretonne, je dis que c'est le ciel qui convient à ce lieu magnifique mais si souvent lieu de vent et de tempête... magnifiques photos!

    RépondreSupprimer
  31. Encore une belle série de photos pour ce lieu magnifique et chargé d'histoire à découvrir, merci Claudine
    Bisous de Crète des dgimis

    RépondreSupprimer
  32. merci pour la ballade et les embruns

    RépondreSupprimer
  33. Bonjour Claudine ! Comme j'aime ces lieux qui sont la mémoire du passé ! Tu présente toujours de très belle façon tes billets et photos ! un grand merci ! doux mardi bisous !

    RépondreSupprimer
  34. Un endroit que j'ai beaucoup aimé et qui m'a marquée. J'y étais il y a deux ans et... il pleuvait!
    Une moisson de photos aussi, malgré tout!

    RépondreSupprimer
  35. C'est un très bel endroit malgré le temps maussade, j'aime particulièrement les ruines de l'abbaye qui me font un peu penser à celle de Beauport à Paimpol !
    Bel après-midi, bisous !
    Cathy

    RépondreSupprimer
  36. Un coin que j'aime beaucoup bien sûr !
    Ce poème de V.Hugo est superbe, mais que de difficultés pour l'apprendre... J'en garde un mauvais souvenir, mais je l'ai relu avec plaisir.
    Bises Claudine et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  37. Autour de ce très beau phare c'est un univers qui n'existe pas ici en Lorraine.
    Je suis ravi de l'avoir visité en ta compagnie.
    Bonne soirée, bises, @ bientôt Claudine.

    Merci pour ton commentaire sous la fresque de Venise.

    RépondreSupprimer
  38. tu as fait une belle promenade - le phare, la petite église, les chevaux et le paysage magnifique - bises et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  39. tu as fait une belle promenade - le phare, la petite église, les chevaux et le paysage magnifique - bises et bonne soirée

    RépondreSupprimer
  40. Un endroit qui vaut qu'on s y attarde en effet , beaucoup de détails à observer
    Avec une meilleure méteo , une prochaine visite sera plus agréable
    Bonne soirée Biz

    RépondreSupprimer
  41. Un bel endroit, chargé d'histoire, comme beaucoup de sites qu'on découvre dans ton beau pays.
    Malgré, le temps maussade, le Bretagne, mérite qu'on s'y attarde.

    Bisous et bonne soirée Canelle.Aimée

    RépondreSupprimer
  42. Un reportage magnifique que tu as bien commenté. Un endroit qui mérite une visite .
    Belle soirée , bises Canelle

    RépondreSupprimer
  43. quel que soit le temps, c'est un endroit que j'affectionne beaucoup... mais ça tu le sais bien.... un joli coup de coeur et des photos très réussies... bises

    RépondreSupprimer
  44. coucou Canelle en voilà une belle balade merci <<<Bisous

    RépondreSupprimer
  45. comme il est beau ce phare et de magnifiques sculptures

    RépondreSupprimer
  46. Pas trop le temps pour écouter la musique ce matin ... alors je suis venue voir plus loin !
    Je ne regrette pas d'avoir visité cette Pointe St Mathieu !!!
    Gros bisous, bonne journée

    RépondreSupprimer
  47. Un lieu où l'on peut passer une journée complète sans s'y ennuyer tellement il y a de choses à voir...
    Le cénotaphe : j'ai envie de dire que ça "prend aux tripes" quand on y descend, lieu de réflexion, de recueillement, de prière éventuellement...

    RépondreSupprimer


Les commentaires sont modérés pour permettre a tous et à toutes de laisser un petit mot sans être obligée de montrer patte blanche
Merci à vous tous

Pour tous ceux qui n'ont pas la fenêtre des commentaires , je n'ai rien touché donc je ne peux pas reparer ..par contre n'hésitez pas au bas de l'article de cliquer sur accueil pour reactualiser la page
Je suis désolée mais si cela vous ennuie ou vous prends trop de temps je ne vous en voudrais pas
Merci pour votre comprehension