30 juillet 2013

Passiflore


Fleur de la passion, fruit de la passion, grenadille, maracuya, selon que l'on parle de la fleur ou du fruit de cette plante grimpante, la passiflore a suscité, c'est le cas de le dire, une véritable passion chez les jardiniers et les conservateurs d'espèces botaniques. 
Pourquoi? 

Parce que, d'une part, c'est une fabuleuse plante aux nombreuses espèces tout aussi spectaculaires les unes que les autres et, d'autre part, étant pour la plupart originaires de la forêt humide de l'Amérique du Sud, plusieurs de ces espèces sont menacées de disparition à cause de la déforestation à grande échelle qu'on y pratique. 


Le nom de « passiflore » vient de ce que la fleur est supposée rappeler la Passion du Christ. 
Les filaments au centre sont censés représenter la couronne d'épines, d'autant plus qu'ils seraient au nombre de 72, précisément le nombre d'épines, à ce qu'il paraît, qui ornaient la couronne du Christ. 
De son côté, avec ses trois styles, le pistil représenterait les trois clous utilisés pour sa crucifixion tandis que les cinq étamines teintées de rouge à la base symboliseraient les cinq plaies. 
Enfin, la feuille à la pointe aiguë représenterait la lance et sa face inférieure, marquée de taches rondes foncées, les 30 pièces d'argent que le perfide Judas reçut pour avoir trahi son maître. 


On attribue cette légende ainsi que l'origine du nom de la plante, à Jacomo Bosio, moine scolastique italien qui, en 1609, alors qu'il piochait dur, mais sans grands résultats, sur son traité consacré à la croix et au calvaire du Christ, eut la chance inouïe de rencontrer Emmanuel de Villegas, moine mexicain en voyage à Rome qui avait en sa possession des illustrations d'une fabuleuse fleur, alors parfaitement inconnue en Europe.
D'abord sceptique quant à l'existence d'une telle merveille, Jacomo Bosio dut se rendre à l'évidence, car d'autres personnes ayant voyagé dans ce qu'on appelait encore à l'époque la nouvelle Espagne, confirmèrent les dires du moine mexicain.

 Absolument ravi, le moine érudit trouva là l'occasion unique non seulement d'enjoliver son traité et, par là, de lui donner un petit coup de pouce publicitaire, mais également d'apporter la preuve absolue de l'existence du Christ et de sa Passion, car Dieu son Père n'avait-il pas justement mis volontairement sur le chemin de l'Homo désespérément incredulus cette fabuleuse fleur arborant les symboles du calvaire réunis? 

La foi du moine a de quoi édifier parce que, pour nous simples mortels encore attachés aux plaisirs de ce monde, la fleur de la plante rappelle tout sauf la Passion du Christ. 
Avec ses organes de reproduction démesurés qu'elle expose sans la moindre pudeur et le parfum capiteux qu'elle dégage, on tomberait plutôt ici dans le domaine de la passion humaine.
Source ici

24 commentaires:

  1. Bonjour chère Claudine !!!!

    Cette fleur est vraiment très belle !!!!
    Elle attire le regard !!! SUPERBE !
    Tu fais de magnifiques photos.
    Merci de les partager avec nous.

    GROSSES BISES et bon après-midi !!! :o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui coucou je suis danielle fourage daninoudanou@gmail.com jaimerais suivre votre page ok mercie danielle de la rochelle mon télèphonne 0546271763 JADORE DANIELLE DE LA ROCHELLE BISOUS EST SUR FACEBOOK .COM JY SUISdanielle .fourage@1faceboock.com

      Supprimer
  2. Superbes.
    Les fruits de la passion (orange)sont consommables,
    mais pas terribles
    Bizzzz)

    RépondreSupprimer
  3. bonjour Claudine merci pour tous ces renseignement tu a fait la un super article sur cette fleur bisous
    Marcel

    RépondreSupprimer
  4. Elle a toute une histoire, merci pour tous ces détails.

    RépondreSupprimer
  5. Piękny kwiat i wspaniałe opisałaś pochodzenie jego nazwy. Pozdrawiam.
    Belles fleurs et merveilleux vous nous décrire l'origine de son nom. La vôtre.

    RépondreSupprimer
  6. Te voilà sur un nouveau blog. Celui-là est superbe ! Ce qu'il faut pour présenter au mieux tes textes et tes photos. Bravo déjà pour cette passionnante histoire de la passiflore et de ses rapports à la passion du Christ. A plus évidemment.

    RépondreSupprimer
  7. une fleur superbe.sur tous les angles.merci
    telos

    RépondreSupprimer
  8. Quand la passion se fait fleur ... une fleur passionnante!

    RépondreSupprimer
  9. et bien j'ai appris plein de choses! très bel article complet:
    bises et très belle soirée
    Pasteline

    RépondreSupprimer
  10. Bonsoir Claudine !
    Une passiflore bien mise en valeur !
    Bisous Mamé

    RépondreSupprimer
  11. Très belle fleur avec sa belle histoire . Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
  12. Ton article est très intéressant et cette fleur est belle mais je vois pas tout ce que tu décris.

    merci de participer aux tests de français.

    À bientôt Canelle.

    RépondreSupprimer
  13. J'en ai une énorme dans le jardin et l'automne arrivé, je me régale de ses fruits qui ressemblent un peu à la grenade, toute la pulpe est autour des pépins, c'est de la vitamine C ++

    RépondreSupprimer
  14. Merci pour toutes les explications sur cette jolie fleur.... bises Mireille

    RépondreSupprimer
  15. bonjour Claudine,
    une fleur étonnante
    et une histoire intéressante
    bonne journée
    amitiés
    jean-marie

    RépondreSupprimer
  16. Dans une vie lointaine...j'avais un jardin et ces fleurs magnifiques!!!!!!
    Bises

    RépondreSupprimer
  17. Pour moi, ce sera juste la passion... des fleurs !
    Bisous Claudine

    RépondreSupprimer
  18. bonjour Claudine très belle histoire pour une jolie fleur bisous MA

    RépondreSupprimer
  19. Très jolie fleur que la passiflore et merci pour sa jolie légende.
    bonne journée Claudine, reste au frais.
    Bisous à +++

    RépondreSupprimer
  20. Trop belle ! merci pour ces lignes vachement instructives ! bisous !

    RépondreSupprimer
  21. quelle belle fleur et que de choses tu nous apprends à propos d'elle

    RépondreSupprimer
  22. Merci pour la légende que je ne connaissais pas.

    Mon voisin a eu ces fleurs très longtemps, c'est vrai qu'elles sont magnifiques, mais un peu envahissantes malgré tout.

    Gros bisous et douce soirée. Tes images sont très belles.

    RépondreSupprimer


Les commentaires sont modérés pour permettre a tous et à toutes de laisser un petit mot sans être obligée de montrer patte blanche
Merci à vous tous

Pour tous ceux qui n'ont pas la fenêtre des commentaires , je n'ai rien touché donc je ne peux pas reparer ..par contre n'hésitez pas au bas de l'article de cliquer sur accueil pour reactualiser la page
Je suis désolée mais si cela vous ennuie ou vous prends trop de temps je ne vous en voudrais pas
Merci pour votre comprehension