17 décembre 2012

Mémorial de l'abolition de l'esclavage

Nantes
Sur le quai de la Fosse - Passerelle Victor-Schœlcher 


Ce monument initié par la Ville de Nantes, est un des plus importants consacré à la traite négrière, 
à l’esclavage et à son abolition.




Le Mémorial de l’abolition de l’esclavage entend marquer de manière solennelle et durable le rapport de la ville de Nantes à son passé de premier port négrier de France, mais surtout il rend hommage à ceux qui ont lutté et luttent encore contre toutes les formes d’esclavage dans le monde.






Le Mémorial dépasse l’histoire nantaise: il est porteur d’un message universel de solidarité et de fraternité à l’intention des générations futures. 
Sa vocation n’est pas d’expliquer l’histoire mais de se souvenir, d’alerter, de servir de point de repère dans la construction d’une conscience collective refusant toute forme d’asservissement et affirmant la valeur universelle des droits de l’Homme











 Voici quelques phrases que l'on peut lire dans ce mémorial 

“L’expérience de tous les temps et de toutes les nations, je crois, s’accorde pour démontrer que l’ouvrage fait par des esclaves, quoiqu’il paraisse ne coûter que les frais de leur subsistance, est, au bout du compte, le plus cher de tous. Celui qui ne peut rien acquérir en propre ne peut avoir d’autre intérêt que de manger le plus possible et de travailler le moins possible. Tout travail au-delà de ce qui suffit pour acheter sa subsistance ne peut lui être arraché que par la contrainte et non par aucune considération de son intérêt personnel.”
                                                               Adam Smith,1776

“Moi, Abraham Lincoln, président des États-Unis, (…) ordonne et déclare que toutes les personnes possédées comme esclaves dans les États et parties d’États ci-dessus désignés sont libres et le seront à l’avenir ; et que le gouvernement exécutif des États-Unis, y compris ses autorités militaires et navales, reconnaîtra et maintiendra la liberté des susdites personnes.”
                                     Abraham Lincoln, président des États-Unis,
                                                           
1863 (États-Unis)

Un commerce d’hommes ! Grand Dieu ! Et la nature ne frémit pas ?
S’ils sont des animaux, ne le sommes-nous pas comme eux ?”
          Olympe de Gouges,
Réflexions sur les hommes nègres,
1788 (France

 J’appelle négrier, non seulement le capitaine de navire qui vole, achète, enchaîne, encaque et vend des hommes noirs, ou sang-mêlés, qui même les jette à la mer pour faire disparaître le corps de délit, mais encore tout individu qui, par une coopération directe ou indirecte, est complice de ces crimes.
Ainsi, la dénomination de négriers comprend les armateurs, affréteurs, actionnaires, commanditaires, assureurs, colons-planteurs, gérants, capitaines, contremaîtres, et jusqu’au dernier des matelots, participant à ce trafic honteux.”
Abbé Grégoire,
Des peines infamantes à infliger aux négriers,
1822 (France)

“Je rêve qu‘un jour, sur les rouges collines de Géorgie, les fils des anciens esclaves et les fils des anciens propriétaires d’esclaves pourront s’asseoir ensemble à la table de la fraternité.(…)
Je rêve que mes quatre petits enfants vivront un jour dans un pays où on ne les jugera pas à la couleur de leur peau, mais à leur caractère.
Je fais aujourd’hui un rêve ! (…)
Je rêve qu’un jour, même en Alabama, (…) les petits garçons noirs et les petites filles noires, les petits garçons blancs et les petites filles blanches, pourront tous se prendre par la main, comme frères et sœurs.
Je fais aujourd’hui un rêve !”
Martin Luther King,
I have a dream,
28 août 1963 (États-Unis)

“Je ne suis pas vraiment libre si je prive quelqu’un d’autre de sa liberté, aussi certainement que je ne suis pas libre si l’on me prive de ma liberté. L’opprimé et l’oppresseur sont tous deux dépossédés de leur humanité.”
Nelson Mandela,
Un long chemin vers la liberté,
1994 (Afrique du Sud)


Il y a beaucoup à partager dans ce mémorial 
 Je vous invite à aller sur le site du Mémorial 

 Juste une prise de conscience ...
 En face de ce mémorial comme un clin d'oeil 
Vue de l’intérieur ; le palais de justice !
 

hebergeur image

32 commentaires:

  1. Bonsoir Claudine un touchant billet que tu nous offres là !!! quand on pense que cet état de faits ont existé c'est affreux il faut espérer que c'est du passé, mais ??? çà doit être impressionnant de visiter cet endroit, tes photos témoignent de durs instants ! je te souhaite un bon lundi et une excellente semaine ! bisous !

    RépondreSupprimer
  2. c'est sans doute une visite poignante et aussi un lieu de grande méditation
    Bisous Claudine, bon début de semaine, je suis matinale car je dois partir ...

    RépondreSupprimer
  3. A cergy ce n'est qu'une statue "le nweg marron", pas de mémorial. L'escalavage moderne existe toujours hélas dans certains et même chez nous. Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour cette découverte !
    Bon début de semaine
    Bisoux

    RépondreSupprimer
  5. Et il existe encore dans certains pays, sous une autre forme... Bonne journée avec bises

    RépondreSupprimer
  6. Hello Canelle
    C'est vrai que l'on a tendance à oublié que ce sont les français qui sont à l'origine de l'esclavage ...
    De nos jours , je crois que l'on continue à faire un esclavage plus camouflé....on valse avec l'emploi des ouvriers et leur rémuneration est parfois ridicule.
    bisous et bonne semaine
    pat

    RépondreSupprimer
  7. Coucou Claudine
    Tu ne m'aurais pas fait descendre dans cet endroit !!!!
    heureusement que je suis dans mon fauteuil !!!!
    je connais le quai de la fosse mais pour d'autres raisons !!! lol
    gros bisous et bonne journée
    MITOU

    RépondreSupprimer
  8. Certains de grands voiliers que j'admire on participé au commerce du bois d'ébène. Bises Dan

    RépondreSupprimer
  9. J'ignorais pour Nantes, premier port négrie... Aucun homme n'a le droit de prendre la vie d'un autre pour le servir ainsi... Merci Claudine ! Bises de jill

    RépondreSupprimer
  10. ça doit être impressionnant
    Bonne journée Claudine
    Bisous

    RépondreSupprimer
  11. Un beau monument, érigé juste là où il fallait, près du Palais de Justice! Il est bon de ne pas oublier que l'esclavage continue d'exister pour qu'on puisse lutter contre cela. Bravo à la ville de Nantes!
    Gros bisous Canelle!

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour,
    C'est une visite impressionnante.
    Malheureusement l'esclavage existe encore.
    Merci pour ce reportage.
    Bonne semaine, bisous.

    RépondreSupprimer
  13. Il faut dire que Nantes était bien impliquée dans cette traite ! Marizou

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Claudine, émouvant et impressionnant, merci pour toutes ces choses que tu partages avec nous. Bonne journée bisous MTH

    RépondreSupprimer
  15. un mémorial très impressionnant;
    bonne journée, Claudine;

    RépondreSupprimer
  16. Impressionnant et telle ment nécessaire pour que cela ne se reproduise plus.
    Merci Canelle

    RépondreSupprimer
  17. Merci Claudine pour ce très beau billet.... Bravo. Bises et bon lundi

    RépondreSupprimer
  18. très émouvant ton article que de belles phrases de ces grands hommes et dire que encore de nos jours l'esclavage continue quelle horreur en y pensant bisous MA

    RépondreSupprimer
  19. Très b"elle phrase de Mandella
    je ne savais pas Nantes ainsi impliquée dans ceci
    Des moments que l'on ose espérer bannient à tout jamais

    RépondreSupprimer
  20. c'est très émouvant,belles photos,je te souhaite un très bon lundi,bises

    RépondreSupprimer
  21. il est plus que nécessaire de se souvenirs de ces abominations
    amitié
    tilk

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour Claudine,
    Merci pour ce bel hommage aux personnes qui ont souffert de l'esclavage en espérant que ce fléau n'existe plus dans ce monde cruel.
    Bonne semaine avant noël.
    Bonne journée, bisous et à bientôt Claudine.
    Maite

    RépondreSupprimer
  23. Notre chère Olympe de Gouges .. que j'avais découverte grâce à un défi prénom..
    et l'esclavage .. qui bien que soit disant aboli est toujours pratiqué ... de façon caché c'est certain ! et non plus aux yeux de tous...
    bisous
    christelle

    RépondreSupprimer
  24. Je ne manquerai pas de le visiter si je vais à Nantes.
    Merci de cette visite en avant-première, qui donne envie d'en savoir encore plus.

    Bisous et douce journée, Canelle.

    RépondreSupprimer
  25. Malheureusement, l'esclavage continue et ce Mémorial devrait faire réfléchir.
    Bon après-midi.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  26. j'ai visité par le blog de Mamazerty qui habite Nantes- un lieu chargé d'histoire-
    plus jamais !!
    bisous!! Lady marianne

    RépondreSupprimer
  27. c'est une visite qui me plairait. Merci

    RépondreSupprimer
  28. Un mémorial magnifique que j'ai beaucoup aimé.Merci de ce partage.Belle soirée, bises Canelle

    RépondreSupprimer
  29. Merci beaucoup pour cette visite très émouvante...

    RépondreSupprimer
  30. j'aime ce que dit Jill!
    aucun homme n'a le droit de prendre la vie d'un autre pour le servir...
    pourtant! il prend et il nous laisse tombé....j'espère qu'elles vont toutes pouvoir se remettre debout!

    RépondreSupprimer


Les commentaires sont modérés pour permettre a tous et à toutes de laisser un petit mot sans être obligée de montrer patte blanche
Merci à vous tous

Pour tous ceux qui n'ont pas la fenêtre des commentaires , je n'ai rien touché donc je ne peux pas reparer ..par contre n'hésitez pas au bas de l'article de cliquer sur accueil pour reactualiser la page
Je suis désolée mais si cela vous ennuie ou vous prends trop de temps je ne vous en voudrais pas
Merci pour votre comprehension