8 décembre 2012

Jephan de Villiers


Jephan de Villiers est sculpteur  . 
Il est né au Chesnay le 4 avril 1940 . 
Il partage son temps entre l'atelier de Jolymont àWatermael-Boistfort (Bruxelles)  et celui de Corloux à Mirambeau  (Charente Maritime)


Vers l'âge de 14 ans il commence à recueillir dans le jardin de sa grand-mère près de Versailles des brindilles et des feuilles mortes pour en faire d'immenses villages de terre et d'écorces. 
Quelques années plus tard, il remplit de gouaches des coquilles d'œuf et les jette sur de grands papiers noirs. 
Dans les années 1960, la découverte de l'atelier de Brancusi reconstitué au musée d'art moderne de Paris, donne naissance à des sculptures blanches filiformes qu'il appelle Structures aquatiales.
Il s'installe alors à Londres où il expose ses sculptures de plâtre. 
En 1976, lors d'un voyage à Bruxelles, Jephan de Villiers découvre la forêt de Soignes et ramasse le premier "bois-corps" préfiguration du Voyage en Arbonie. 
Dès lors, tout ce qu'il utilise vient de ce monde secret des végétaux tombés sur la terre où ils pourrissent, se perdent et se transforment. Ces racines, ces écorces de bouleau, ces bogues, ramassés au cours de ses promenades en forêt, vont devenir des peuples de nomades, des forêts en marche, des anges chevauchant des ours géants. 
 Ce peuple de bois mort s'avance en longs défilés silencieux, étranges tribus d'un territoire imaginaire
Lien Ici 


Le tableau du samedi de Melly
 

hebergeur image

21 commentaires:

  1. bonjour Claudine je ne connaissai pas merci de la decouverte bisous
    Marcel

    RépondreSupprimer
  2. C'est assez curieux je trouve et ça me met un peu mal à l'aise j'avoue...peut-être ces visages... mais merci pour la découverte Claudine
    Bon samedi & bisous

    RépondreSupprimer
  3. Je suis heureuse de retrouver son univers sur ton blog. J'avais été fascinée par une expo à Montmartre, ce petit monde de la terre qui, sous ses doigts, se redressait et nous dit tellement. Merci Claudine !

    RépondreSupprimer
  4. Etonnante, cette faculté de faire avec du presque rien. Quant à son monde, je ne le trouve pas spécialement gai, un peu inquiétant même. Peut-être ce De Villiers a-t-il voulu exprimer là quelque chose de différent. Mais, c'est toujours ainsi, l'artiste donne à voir et on voit avec sa propre sensibilité. Bon dimanche en attendant. Florentin.

    RépondreSupprimer
  5. je trouve le concept génial mais je trouve que c'est un peu triste

    RépondreSupprimer
  6. coucou Canelle
    c'est originale cette façon de voir le monde
    Bonne soirée Bisous

    RépondreSupprimer
  7. Après une grande journée courses

    je passe pour te souhaiter une
    bonne soirée


    bises

    christelle

    *beau travail mais les visages font des têtes effrayées ;)

    RépondreSupprimer
  8. Un travail,bien particulier.
    Je voudrais voir une exposition,pour donner un vrai avis.

    Dans l'immédiat,je dirais que ce n'est pas ma tasse de thé.

    Oui,Claudine,j'étais un peu prise de cours,pour la carte de France,c'est pour cette raison,j'ai remonté St Emilion...
    Mais,j'en ai d'autres dans mon escarcelle hi !!hi !!
    Bisous et douce nuit.Aimée

    RépondreSupprimer
  9. Merci ma chère Canelle pour ton gentil commentaire pour mon anniv..Bon week-end.Bisous

    RépondreSupprimer
  10. Etrange et original , je le découvre.Belle soirée, bises Canelle

    RépondreSupprimer
  11. Le lien que tu donnes pour le Tableau du Samedi renvoie à un article de Mr GAVART-PERRET sur DE VILLIERS. Je n'en ai lu que la moitié tant je trouve cela compliqué, et tout le début de son article me hérisse le poil ! j'ai l'impression qu'il parle "à l'envers", difficile à expliquer !
    La démarche artistique de De Villiers me rappelle une époque où je pratiquais cette "cueillette" d'éléments naturels et en faisais, ,à ma hauteur, des créations éphémères, bien moins orientées vers le pourrissement et la mort ! Je trouve en effet les réalisations de cet artiste terrifiantes et morbides .... J'ai une vision de la mort beaucoup plus .... optimiste et positive, enfin, je crois !
    En tout cas, une découverte intéressante, une vision très personnelle et artistique qui ne laisse pas indifférent ! Merci Claudine !

    RépondreSupprimer
  12. Une belle découverte Claudine. Ces petits personnages sont fort sympathiques. Bises et bon dimanche

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour chère Cannelle je viens te souhaiter un bon dimanche gros bisous
    http://nsm08.casimages.com/img/2012/12/09//12120910134111176810644477.png

    RépondreSupprimer
  14. Incroyable... Je ne connaissais pas du tout!

    Merci pour cette découverte.

    Passe une douce journée. Bisous.

    RépondreSupprimer
  15. J'aime beaucoup, c'est vraiment très beau et cela me parle !
    Merci du partage Claudine. Gros bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
  16. Je n'aime pas trop, c'est assez angoissant...
    Bon dimanche, bisous

    RépondreSupprimer
  17. J'avais déjà vu ces personnages, mais j'apprécie de les revoir ici accompagnés de ce billet. merci beaucoup.

    RépondreSupprimer
  18. merci à toi pour cette découverte car je connaissais pas,belle journée,bises

    RépondreSupprimer
  19. J'ai suivi le chemin que m'indiquait Anne Le Sonneur... C'est vraiment beau, et tellement évocateur des liens qui unissent la nature et les hommes ! Merci de montrer ces oeuvres...

    RépondreSupprimer
  20. Merci pour cette découverte et pour le lien ! Un peu lugubre mais très intéressant ! Bisous !

    RépondreSupprimer


Les commentaires sont modérés pour permettre a tous et à toutes de laisser un petit mot sans être obligée de montrer patte blanche
Merci à vous tous

Pour tous ceux qui n'ont pas la fenêtre des commentaires , je n'ai rien touché donc je ne peux pas reparer ..par contre n'hésitez pas au bas de l'article de cliquer sur accueil pour reactualiser la page
Je suis désolée mais si cela vous ennuie ou vous prends trop de temps je ne vous en voudrais pas
Merci pour votre comprehension