22 novembre 2017

Mercredi c'est ...musique


Juste pour le plaisir 

"Let It Be" est comme une leçon de vie, qui nous apprend qu'il faut savoir vivre avec nos coups durs


C'est ainsi 
 Quand je me trouve dans des moments de troubles 
 Mère Marie vient à moi 
 Prononçant des mots sages 
 C’est ainsi 

 Et dans mes heures les plus sombres 
 Elle se présente droite en face de moi
 Prononçant des mots sages 
 C’est ainsi 

 C’est ainsi, c’est ainsi 
 C’est ainsi, c’est ainsi 
 Chuchotant des mots sages
 C’est ainsi

 Et quand les personnes au cœur brisé 
 De ce monde sont bien d’accord 
 Il y aura une réponse 
 C’est ainsi 

 Même s’ils sont désespérés il y a 
 Encore une chance de voir que 
 Il y aura une réponse 
 C’est ainsi C’est ainsi, c’est ainsi
 C’est ainsi, c’est ainsi 

 Oui, il y aura une réponse
 C’est ainsi C’est ainsi, c’est ainsi
 C’est ainsi, c’est ainsi 

 Chuchotant des mots sages 
 C’est ainsi C’est ainsi, c’est ainsi 
 C’est ainsi, c’est ainsi 
 Chuchotant des mots sages
 C’est ainsi 

 Et quand la nuit est couverte 
 Il brille toujours une lumière sur moi 
 Jusqu’à le lendemain 
 C’est ainsi 

 Je me lève au son de la musique 
 Mère Marie vient à moi 
 Disant des mots sages 
 C’est ainsi C’est ainsi, c’est ainsi 
 C’est ainsi, c’est ainsi 

 Il y aura une réponse 
 C’est ainsi




 


Naissance d'un grand moment musical

« Let it be, ne t’inquiète pas » 

Paul Mac Cartney a perdu sa mère alors qu’il n’était âgé que de 14 ans.
 Il dût grandir un peu plus vite que les autres...

Bien plus tard, alors qu'il s'approchait de la trentaine, il vécut une période de questionnements existentiels, période qui coïncidait d’ailleurs avec la fin toute proche des Beatles 

Une nuit, il vint à rêver de sa mère. 

Inquiet et surpris, il lui posa toutes les questions qui le tracassaient, et la seule réponse de sa mère était « Let it be », c’est-à-dire, en français « ne t’inquiète pas ». 

 Ce rêve apaisant a inspiré les paroles mais aussi la mélodie de la chanson Let it Be. 

Beaucoup ont vu une référence biblique dans cette chanson mais « Mother Mary » est bel et bien la mère Paul, Mary Mac Cartney.


Une chanson qu'on ne peut pas oublier ..

21 novembre 2017

Chaumont sur Loire (3)

Nous avons visité le Chateau , puis ses écuries , nous avons continué par la visite des jardins 









 Une exposition contemporaine avait lieu 

Sarah Favriau
(du prologue pour une chimère )





Henrique  Oliveira
Installation Perenne





 Chateau d'eau 



 Miguel Chevalier 
Paradis artificiels 

 Nikolay Polissky
 Les racines de la Loire 
 François Méchain 
L'arbre aux échelles 


 Vincent Barre 
Chaos


 Andy Goldsworthy




 Cornelia Konrads
Passage

 Patrick Dougherty 


 Rainer Gross
Toit à terre 









Nous passerons le week-end à Chaumont sur -Loire  espérant une météo meilleure pour y voir le "Festival des Jardins "
Malheureusement il a plus  tout le dimanche ....juste une percée pour refaire un petit tour  au bord de la Loire 
A suivre donc ..