13 novembre 2018

St Cado Jeux de lumière

Vous connaissez tous cette petite maison aux volets bleus ...

Pour ce dimanche juste une sortie  au coucher du soleil 




















On ne s'en lasse pas !

12 novembre 2018

St Cado

Au hasard des pas


La fontaine 
La fontaine en contrebas de la chapelle est accessible par le chemin de pierres, réalisé en 2004. 
Cette fontaine est protégée de la mer par un mur épais. 
Le bassin en forme carrée est placé sous une voûte en plein cintre ménagée au cœur d'un massif appareillé et amorti en courbe et contre-courbe. 
L'édifice est surmonté d'une croix sculptée, plus récente, figurant une crucifixion. 
Sur la façade, figure une inscription aujourd'hui illisible qui remonterait au XVIIe siècle.





Le Calvaire 
Le calvaire du placitre de la chapelle, don de Joseph Marec, se dresse sur un haut perron auquel on accède par des escaliers bordés de murets.
 La plate-forme est cantonnée de quatre piles carrées à corniches saillantes sur lesquelles s'élèvent des pinacles sommés d'une boule.
 Le soubassement de la croix est en forme d'autel galbé.
Le fût est implanté dans un large socle décoré de cœurs et de langues de feu en relief.
 Les extrémités se terminent en boules taillées à facettes.
Le pardon a lieu chaque troisième dimanche de septembre.


La Chapelle 
Chassé par les Saxons en 525, Saint Cado vient s'établir dans un îlot désert de la rivière d'Etel. L'ermitage devient propriété des moines bénédictins de Quimperlé en 1089, qui en font un prieuré et construisent la chapelle.
L'édifice comprend une courte nef avec trois travées terminées sans transept par une abside en cul-de-four.
Chacun des étroits bas-côtés aboutissait à une absidiole, aujourd'hui disparue.
 A cet édifice roman, on a ajouté une chapelle donnant sur le bas-côté sud, un transept au sud, et le portail occidental a été refait au XVIe siècle.


Nous entrons 















J'ai aimé cette façade et ces volets bleus 

Nous repartons 





Lien pour les explications Link